Canada
La communauté de propriétaires de chiens la plus complète et informative!

En savoir plus sur vos chiens

Maladies

Épilepsie et convulsions

L’épilepsie est l’une des nombreuses causes possibles de convulsions chez le chien. Voir son animal en convulsions est l’une des choses les plus effrayantes que peut vivre un propriétaire de chien. Les convulsions ne sont pas rares chez le chien, mais la plupart des chiens n’ont qu’un épisode de convulsions dans toute leur vie. Si votre chien fait des convulsions plus d’une fois, il est possible qu’il soit atteint d’épilepsie.

Parmi les autres causes possibles de convulsions, notons les suivantes :

  • Anomalie congénitale
  • Taux de glucose anormal dans le sang
  • Faible taux d’oxygène dans le sang possiblement causé par de l’anémie, un trouble cardiaque ou une difficulté à respirer
  • Trouble rénal
  • Trouble hépatique
  • Certaines infections
  • Tumeur au cerveau
  • Certaines toxines (plomb, chocolat, antigel)
  • Fièvre et hyperthermie (p. ex., coup de chaleur)
  • Dommages cérébraux résultant d’un traumatisme ou d’un faible débit sanguin au cerveau
  • Certains médicaments
  • Faible taux de calcium chez les femelles qui allaitent

À quoi puis-je reconnaître les convulsions?

Les convulsions sont des contractions involontaires des muscles causées par une activité électrique anormale dans le cerveau. La façon dont les convulsions se manifestent et leur gravité peut varier grandement, mais on classe généralement les convulsions en deux catégories : partielles ou généralisées (aussi appelées tonico-cloniques).

Les convulsions ont 3 stades.

L’aura est le premier stade; elle précède de quelques minutes la crise de convulsions. Le chien est généralement agité et il fait les cent pas, cherche l’attention, vocalise ou tente de se cacher. Le second stade est celui des convulsions. Les convulsions généralisées commencent par la contraction des tous les muscles squelettiques et une perte de conscience – le chien tombe habituellement sur le côté, les pattes tendues et la tête en extension. Cette manifestation s’accompagne souvent de salivation excessive et d’une perte de contrôle des intestins et de la vessie, et parfois de vocalisation et de spasmes faciaux. Il s’agit de la partie tonique des convulsions généralisées, qui est habituellement plutôt brève (quelques secondes). La crise progresse ensuite à la partie clonique, caractérisée par des contractions rythmiques des muscles qui se manifestent par du pédalage, le claquement des mâchoires ou des mouvements ressemblant à des spasmes de tout le corps. Cette partie dure typiquement entre plusieurs secondes et plusieurs minutes. Après la crise, le chien reste immobile un certain temps, puis recommence ensuite à bouger et se lève. Quant aux convulsions partielles, comme leur nom l’indique, elles ressemblent aux convulsions généralisées, mais ne touchent qu’une partie ou qu’un seul côté du corps.

Après la crise, certains chiens démontrent un comportement particulier – ils semblent aveugles ou désorientés, ils font les cent pas ou courent dans la maison et foncent dans les murs ou les objets. Ce troisième stade peut durer de quelques heures à quelques jours.

Que dois-je faire si mon chien a des convulsions?

  • Tout d’abord, restez calme.
  • Assurez-vous que l’environnement immédiat de votre chien soit le plus sécuritaire possible – retirez les objets susceptibles de tomber sur lui s’il les bouscule, déplacez-le sur le plancher s’il est sur un divan ou un lit, etc.
  • Faites sortir les enfants et les autres animaux de la pièce.
  • Observez votre chien attentivement.
  • Communiquez avec votre médecin vétérinaire si la crise dure plus de 3 minutes ou si les crises se succèdent.
  • Des convulsions graves et de longue durée peuvent s’avérer mortelles et constituent une urgence médicale.
  • Restez à son chevet pour le réconforter une fois la crise terminée.

Qu’est-ce que l’épilepsie?

L’épilepsie est un trouble qui cause des convulsions récurrentes en raison d’un mauvais fonctionnement des neurones dans le cerveau. On ne sait pas pourquoi ces neurones cessent de fonctionner normalement.

L’épilepsie peut toucher les chiens de toutes les races, même les chiens croisés. L’épilepsie peut être génétique et familiale, ce qui signifie qu’elle peut être transmise d’une génération à l’autre. Par conséquent, on recommande que les chiens épileptiques ne soient pas utilisés comme animaux reproducteurs.

Comment l’épilepsie est-elle diagnostiquée?

Il n’existe pas de test conçu précisément pour diagnostiquer l’épilepsie. L’épilepsie est plutôt diagnostiquée lorsqu’on a éliminé les autres causes possibles de convulsions récurrentes. Pour ce faire, le médecin vétérinaire analysera les antécédents du chien et les détails des crises qu’il a eues et il aura probablement recours à des épreuves diagnostiques comme des tests sanguins, des radiographies ou d’autres techniques d’imagerie médicale.

L’épilepsie peut-elle être traitée?

L’épilepsie peut être prise en charge, mais elle ne peut malheureusement pas être guérie. Le traitement de l’épilepsie nécessite l’emploi de médicaments pour réduire la fréquence, la gravité et la durée des crises.

Chaque chien répond différemment au traitement, et c’est particulièrement vrai dans le cas des médicaments pour le traitement de l’épilepsie. C’est pourquoi votre médecin vétérinaire devra peut-être essayer différentes doses et différentes combinaiasons de médicaments pour trouver le protocole de traitement le plus efficace pour votre chien. Il devra également vérifier la concentration des médicaments dans le sang de votre chien pour s’assurer que la concentration optimale est atteinte. Beaucoup de chiens sont somnolents au début du traitement, mais cet effet a tendance à s’atténuer après quelques semaines.

Il est essentiel que les médicaments contre l’épilepsie soient administrés tous les jours pour conserver une bonne maîtrise des convulsions. Même si le traitement semble efficace, la concentration sanguine de médicament doit être vérifiée périodiquement. En général, les chiens épileptiques doivent être traités toute leur vie.

Les médicaments les plus utilisés pour la maîtrise de l’épilepsie sont le phénobarbital et le bromure de potassium et ils s’administrent par voie orale.

Pour en savoir plus

Veterinary Partner
The Pet Health Library: Seizure Disorders (en anglais)
Dre Wendy C. Brooks, D.M.V., Dipl. ABVP

Partagez les bonnes nouvelles à propos de Haut les pattes avec vos amis!

N'oubliez pas de cliquer "J'aime" sur la page Facebook de PawClub - vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour la santé et le bien-être de vos chevaux
e-mail icon